Les boucles d’oreilles sont, comme leur nom l’indique, des bijoux destinés à l’oreille. Cependant, elles ne sont pas uniquement rondes, les formes et les styles sont très variés. Elles sont actuellement portées partout dans le monde autant par les femmes que les hommes. Mais ce sont les femmes qui sont les plus attirées par ces articles de joaillerie. Pour elles, c’est un excellent moyen pour compléter leur style.

Les puces

Les puces ou les clous d’oreille figurent parmi les modèles les plus prisés sur le marché. En effet, ils sont un peu particuliers car on a l’impression qu’ils flottent. On ne voit pas du tout leur fixation. Ils sont pourvus d’une tige qui passe à travers l’oreille et qui est maintenue par un fermoir. C’est une méthode qui rappelle le pin’s. Si les puces gagnent le cœur des femmes, c’est certainement à cause de leur charme, leur douceur et leur discrétion. Elles s’accordent à presque tous les vêtements. Ces boucles d’oreilles sont disponibles en or, en argent ou encore en fantaisie. Tout un chacun peut s’en offrir selon leurs goûts et budget.

Les anneaux ou créoles et les demi-créoles

Les boucles d’oreilles créoles sont les modèles les plus connus. Elles sont dotées de diamètre plus ou moins large. On peut porter des petites créoles à 15 mm de diamètre ou des modèles plus visibles avec 70 mm de diamètre voire plus. Le look final dépend alors de la taille choisie. Actuellement, on trouve sur le marché des créoles rondes lisses, mais on peut également acheter des créoles rectangulaires, carrées, ou bien plus stylées (ondulées, striées, avec motifs, etc.).

Il y a aussi les demi-créoles qui sont des anneaux ouverts. C’est ce qui les différencie des créoles classiques qui sont des anneaux entièrement fermés. Le style est plutôt différent car les demi-créoles sont un peu plus rehaussées de cristaux ou de pierres, elles sont plus larges et plus travaillées. Elles sont à choisir pour avoir des styles plus variés.

Les dormeuses

Les dormeuses étaient des boucles d’oreilles que les femmes portaient la nuit. C’était pour éviter que le trou de perçage ne se rebouche durant le sommeil. Ce qui est fortement déconseillé aujourd’hui car il est préférable d’ôter ses boucles avant de dormir pour ne pas se blesser ou les perdre. Avant, les femmes les mettaient uniquement la nuit et c’est ainsi qu’on leur a donné cette appellation. De nos jours, les dormeuses sont portées dans la journée car elles sont plus confortables. Grâce à leur fermoir, on n’a pas du tout peur de les égarer.